Câblage des détecteurs de mouvement filaires

Nous allons voir ci-dessous les différentes possibilités de câbler un détecteur de mouvement pour alarme maison ou entreprise:

– Câblage simple sans autoprotection
– Câblage avec autoprotection en utilisant des résistances
– Câblage avec autoprotection en utilisant une zone libre sur la centrale

La centrale utilisée pour illustrer les différents schémas est une centrale Paradox MG5050 mais le principe reste le même pour les autres marques.

 

1 – Câblage d’un détecteur de mouvement sans autoprotection

Ce type de câblage nécessite seulement un câble alarme 2 paires (4 conducteurs).

Paire 1 : alimentation du détecteur en 12 V (rouge et noir)
Paire 2 : boucle pour la détection alarme (orange et vert)

Câbler son détecteur de cette manière permet d’avoir un détecteur opérationnel mais pas sécurisé à 100%. Pour augmenter le niveau de sécurité, il est préférable d’utiliser la boucle d’autoprotection (également appelée autosurveillance) disponible sur tous les détecteurs de mouvement filaires.

 

 

2 – Câblage d’un détecteur de mouvement avec autoprotection

Câbler un détecteur de mouvement en utilisant la boucle d’autoprotection permet au propriétaire de l’alarme anti-intrusion d’être prévenu en cas de sabotage ou de tentative de sabotage.

Cela est indispensable dans les lieux accueillant du public pour éviter qu’une personne mal intentionnée ouvre le détecteur afin de le neutraliser et de le rendre ainsi inopérant lors de la prochaine mise en service du système d’alarme.

Le fait de câbler la boucle d’autoprotection permettra selon la programmation de la centrale de pouvoir déclencher 24h/24h une alarme sonore grâce à la sirène ou bien une alarme silencieuse pouvant être signalée à l’utilisateur par SMS si le système est équipé d’un transmetteur GSM et/ou par email si le système est équipé d’un module IP.

L’utilisateur pourra remettre ensuite son système d’alarme en état de marche avant de mettre celui en service et de quitter les lieux.

Sans autoprotection, l’utilisateur n’est pas prévenu qu’un détecteur a été neutralisé et les malfaiteurs peuvent ainsi pénétrer plus tard dans la zone protégée sans déclencher l’alarme.

Il est évident que pour une alarme de maison ou d’appartement qui contient uniquement des détecteurs d’intérieurs, l’intérêt est moindre. En revanche si vous faites travailler régulièrement des personnes chez vous (nounou, agent d’entretien, etc.), que ce soit en votre présence ou votre absence, il est préférable de câbler l’autoprotection.

De même, si votre système d’alarme est composé d’une détection extérieure, il faudra impérativement câbler l’autoprotection pour s’assurer qu’il n’y ai pas de sabotage sur les détecteurs lorsque l’alarme est hors service et que les occupants sont présents dans la maison.

Le câblage de l’autoprotection peut se faire avec 1 paire supplémentaire ou la mise en place de résistance dans le détecteur de mouvement.

Nous allons voir ci-dessous comment câbler un détecteur de mouvement avec la fonction autoprotection en utilisant des résistances, mais aussi avec l’utilisation d’une zone libre sur la carte de la centrale d’alarme.

 

2.1 – Câblage  avec l’utilisation de résistance

Dans le cas d’un câblage avec des résistances (boucle équilibrée), deux informations distinctes sur deux fils peuvent être délivrées: une information alarme intrusion et une information autoprotection.

Ce type de câblage permet d’utiliser qu’une seule de zone sur la centrale au lieu de 2 et de réduire le nombre de paire à utiliser.

L’utilisation d’un câble alarme de 2 paires (4 conducteurs) est suffisant.

Paire 1 : alimentation du détecteur en 12 V (rouge et noir)
Paire 2 : boucle pour la détection alarme et autoprotection (orange et vert)

 

 

2.2 – Câblage sans l’utilisation de résistance

Dans le cas où l’installation n’est pas faite avec des résistances, il faut prévoir sur la centrale une zone pour la boucle d’alarme et une autre zone pour la boucle de l’autoprotection.

Avec ce type de câblage, si on veut que l’alarme se déclenche aussi bien en cas de détection ou de sabotage sur le détecteur, il faut prévoir sur la centrale 2 zones pour 1 détecteur.

Une zone pour réaliser la boucle d’alarme et une autre pour l’autoprotection.

L’utilisation d’un câble alarme de 3 paires (6 conducteurs) minimum est alors indispensable.

Paire 1 : alimentation du détecteur en 12 V (rouge et noir)
Paire 2 : boucle pour la détection alarme (orange et vert)
Paire 3 : boucle pour l’autoprotection (bleu et violet)


 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*